Al Meeraj

 
Fondation islamique pour enterrer y transférer des morts. 
Nos proches méritent toute appréciation et respect même après leur mort. 
Vous cherchez une fondation pour laver y enterrer vos morts selon les directives islamiques ? 
Nous sommes à votre disposition durant 24 heures. 


 
Qu'est-ce qui nous distingue ? 
Conseils des spécialistes - compétence et expérience. 
Nous vous offrons notre expérience dans les domaines de toilette et inhumation islamique, nous avons de bons contacts avec les institutions, universités islamiques, des mosquées et cimetières pourvus d’endroits pour la toilette mortuaire islamique en accord avec les normes de propreté et de sécurité adoptées légalement. 


Organisation des obsèques funèbres selon la Sharia

 Nous œuvrons pour la communauté musulmane en répondant à la demande et au désir des familles de voir inhumer leurs défunts selon les écoles islamiques (Sunna, Schia)

Compétence professionnelle

Nos services comprennent
 l'organisation et la préparation, ainsi que toutes les procédures et formalités nécessaires pour que nos clients n'aient pas à se soucier de plus de détails. Toutes les procédures liées à la toilette, à la préparation et à l'enveloppement du défunt, et les prières sur lui avec la récitation du noble Coran sont entreprises par des érudits de la chari

a.

Consultation

 Nous sommes heureux de vous fournir, gratuitement, les conseils dont vous avez besoin à cet égard. Pour ce faire, nous nous mettons à la disposition des familles 24/24 et 7 jours /7 pour vous servir gentiment.


La Fondation arabo- islamique pour l'inhumation et transfert des morts

Inhalte von Google Maps werden aufgrund deiner aktuellen Cookie-Einstellungen nicht angezeigt. Klicke auf “Anzeigen”, um den Cookie-Richtlinien von Google Maps zuzustimmen und den Inhalt anzusehen. Mehr dazu erfährst du in der Google Maps Datenschutzerklärung. Du kannst der Nutzung dieser Cookies jederzeit über deine eigenen Cookie-Einstellungen widersprechen.

Anzeigen

Articles

 <<Nous avons, certes, créé l'homme d'un extrait d’argile, puis Nous en fîmes une goutte de sperme dans un reposoir solide.Ensuite, Nous avons fait du sperme une adhérence ; et de l'adhérence Nous avons créé un embryon ; puis, de cet embryon Nous avons créé des os et Nous avons revêtu les os de chair. Ensuite, Nous l'avons transformé en une tout autre création. Gloire à Allah le Meilleur des créateurs>> Al Mouminoun (12-14).

Il ne fait aucun doute que l'islam est une religion complète qui couvre toutes les exigences d'une personne à toutes les étapes de sa vie. Il a plutôt pris des dispositions pour lui avant et après sa naissance. 
 C'est une approche complète et en harmonie avec la nature humaine, il l'a honoré vivant et mort et a fait valoir ses droits après son départ de ce monde. Et toute la nation pèche si elle ne mène pas ces droits.

Pour les morts, L’islam a promulgué des dispositions de dimensions humaines, telles que l'interdiction de divulguer ses défauts physiques ou d'exhumer sa tombe sans nécessité légale ou violation ; il est interdit de piétiner les tombes ou de s’y asseoir.  ... De ce point de vue, nous aborderons brièvement certaines de ces dispositions :


La toilette mortuaire dans le point de vue islamique

Created with Sketch.

Toutes les écoles islamiques s'accordent à dire qu'il est obligatoire de laver les morts et le considèrent comme une obligation appelée « fardu kifaya », ce qui signifie que lorsqu’une partie de la communauté s’en acquitte, l’autre partie en est dispensée. Ce lavage est comme le lavage majeur : se laver le côté droit y après le côté gauche. 
 Il est destiné à purifier le défunt et trois lavages son suffisent.

Sous l'autorité d'Ibn Abbas (que Dieu soit satisfait de lui), il a dit pendant qu'un homme se tenait à Arafat, il est tombé de la bête que le portait et est mort ; le Prophète (PSL) a dit : lavez-le avec de l'eau et du Sidr (les feuilles de baie) et enveloppez-le de deux vêtements. (Rapporté par Al Boukhari et Mouslim)

 

 

Conditions pour laver les morts

1)Formuler intérieurement l’intention de purifier le défunt conformément aux recommandations divines.

2)Eau pure, Sidr (les feuilles de baie) et Kafour (le Camphre) Mubah (devaient être permis de les utiliser).

3)Il faut débarrasser le corps du défunt de toutes les impuretés avant de commencer le lavage.

4)Quitter tous les empêchements qui empêchent l’arrivée de l’eau a la peau.

5)La personne qui s’occupe de laver la dépouille doit garder les secrets du défunt (les défauts de son corps) par unanimité de toutes les écoles islamiques.

6)Selon l’opinion de la majorité, il est déconseillé la présence des personnes qui ne participent pas dans le lavage.

7)En tenant compte des lois que girent les relations homme- femme et en respectant la dignité de la que dispose dans sa vie, la femme no doit être pas lavée par l’homme sauf s’il s’agit de son marie ou quelqu’un de sus « Mahram » (hommes que ne pouvaient pas se marier avec eux) Si certaines conditions sont remplies ﮳

Created with Sketch.

:توجد عدة شرائط للغسل ومنها

 الف) نیة القربة؛ وهي أن يقصد الفعل ويكون الباعث إلى هذا القصد أمر الله جل وعلا

ب) طهارة الماء وإباحته وإباحة السدر والكافور

ج) إزالة النجاسة عن جميع جسد الميت قبل الشروع بالغسل

د) إزالة الحواجب والموانع عن وصول الماء إلى البشرة

ه) یجب على الغاسل ستر قبيح رآه من الميت وهذا باتفاق المذاهب الأربعة

و) یكره أن يحضر تجهیز الميت من لا يعين في غسله وهو مذهب الجمهور

ملاحظة
 حفاظا على نفس الأحكام التي تتعلق بعلاقة الرجال بالنساء ومن منطلق العفة التي تضمن للمرأة كرامتها في حياتها يبقى هذا المنطقپ سيالا بعد الموت إمعانا لتكريم المرأة، فلا ينبغي للرجل أن يغسلها إلا إذا كان زوجها أو أحد محارمها مع استيفاء مجموعة من الشروط﮳

Envelopper les morts

Created with Sketch.

C’est une forme de couverture que permette de couvrir entièrement le corps du défunt ; de la même façon quel se maintenait honorablement couvert pendant sa vie. 
 Indépendamment des différences entre les sages, il suffit que le linceul puise couvrir le corps ; le défunt peut être enveloppé dans ses vêtements et il suffit de l’envelopper dans un tissu, ainsi qu’il est permis à la femme d'être enveloppée de soie. Mais il n’est pas permis aux hommes.

Il est recommandé au musulman de préparer son linceul, et en cas d’avoir faire le pèlerinage, il peut utiliser son « Ihram » comme un linceul.


 
La prière sur le défunt

Created with Sketch.

La prière funéraire est une prescription obligatoire « Fardu Kifaya » : il suffit qu’elle se soit effectuait par un groupe de musulman. C’est un devoir qu’il faut mener pour l’homme, la femme et pour les enfants dans des conditions précises. La prière est considérée comme une sorte de supplique pour le défunt. Certainement ; le défunt a besoin de lui réciter des prières afin de lui demander le pardon ; ainsi que toute forme de bonnes œuvres comme le jeûne ; offert de nourritures aux pauvres lui servirai dans sa tombe. Il est rapporté que le Prophète (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) a dit :

Lorsqu'un homme meurt, toutes ses actions découlent de lui, sauf trois : l’aumône (continue), une connaissance bénéfique et les enfants vertueux qui prient pour lui. Mouslim


L'enterrement 

Created with Sketch.

C’est le moment où le défunt est déposé dans sa tombe et reçu l’ultime adieu par sa famille, ses proches, ses amis et ses voisins. C'est une étape critique dans laquelle le rideau se baisse sur un âge qui s'est écoulé pour se lancer dans une nouvelle vie « le Barzakh ». Sur cet ombral qui sépare les deux mondes, le dernier droit pour le défunt est accompli en recitant des suppliques et lisant le Coran. Ainsi qu’il est permis selon quelques sages : (Annazazi Achafii ; Ala din Almardaoui Al hanbali ; Abou bakr Al hadadi Al hanafi ; Al abdari Al malikique) que le défunt peut recevoir une instruction sur les fondements de l’islam.


Laver ; envelopper et enterrer un fœtus (fausse couche)

Created with Sketch.

1)S’il est né vivant donnant quelques signales de vie : mouvement ; cri ou pleurs ; alors pour unanimité il faut le laver.

2)S’il est né sans vie avec moins de quatre mois ; par unanimité il ne doit pas être laver.

3)Il faut le laver s’il est né sans vie ayant quatre mois de vie ou plus

4)S’il est né sans vie n’ayant pas encore achevé l’étape d’un être humain ; il suffit de l’envelopper dans un tissu et l’enterrer.

إا